fbpx
Partager

L’hypertension artérielle (HTA), le plus souvent appelée « tension«  est l’un des facteurs de risque cardio-vasculaires les plus fréquents dans le monde et particulièrement en Afrique. Nous avons déjà tous entendu quelqu’un dire « J’ai la tension » ou « j’ai des problèmes de tension« . Peut-être, est ce même vous qui me lisez. Au Sénégal, en 2015, une étude en population semi-rurale de Guéoul  sur 1411 sujets de plus de 15 ans, retrouvait un taux de 46%! Soit près de la moitié de la population!

Un facteur de risque cardio-vasculaire est un facteur qui augmente le risque d’avoir une maladie cardio-vasculaire. C’est quoi une maladie cardio-vasculaire? C’est une maladie qui touche le coeur et/ou les vaisseaux (artères et veines surtout).

Donc l’hypertension est un facteur qui augmente le risque d’avoir une maladie du coeur et/ou des vaisseaux. Nous allons rentrer un peu plus en profondeur dans cette partie 1.

 

Au fait, c’est quoi l’hypertension artérielle réellement?

 

Définissons d’abord la tension artérielle.

Il faut savoir que le coeur est comme une pompe. On dit qu’il est le moteur de l’organisme. Le coeur se contracte environ 80 fois par minute. A chaque fois qu’il se contracte, il éjecte du sang au travers de certains vaisseaux qu’on appelle artères. Le sang contient les différents éléments nécessaires à tous les organes et cellules du corps humain (oxygène, nutriments …). Et donc à chaque fois que le coeur éjecte du sang, il l’éjecte avec une pression. Il l’éjecte dans 2 artères :

 

  • une qui s’appelle aorte qui donne le sang à quasiment tout l’organisme
  • l’autre qui s’appelle artère pulmonaire qui amène le sang aux poumons.


coeur-organe

Prenons une image: un robinet auquel vous branchez un tuyau afin d’arroser vos plantes. Vous ouvrez le robinet, le robinet fait sortir de l’eau. Dans ce contexte, si vous ouvrez fort le robinet, l’eau viendra avec une force plus importante. Si vous diminuez la force de l’eau sera moins forte. Par contre, vous êtes d’accord avec moi que plus vous ouvrez le robinet, moins votre tuyau sera content. Car la pression qu’il subit augmente, et si c’est un tuyau de mauvaise qualité, il risque de se fragiliser.

C’est plus ou moins pareil. Lorsqu’on parle de tension artérielle, on s’intéresse à l’artère qui s’appelle aorte et c’est elle qui distribue le sang dans tout l’organisme. Le coeur se contracte en moyenne 80 fois par minute, donc à chaque fois que le coeur se contracte et se relâche, il y a une pression dans l’aorte. Et c’est la même pression dans toutes les artères.

 

Donc la tension artérielle correspond à la pression qui existe dans l’artère. 

Comment mesurer cette tension artérielle?

 

Pression artérielle = tension artérielle. Tout naturellement, tout le monde a une tension artérielle. Il est possible d’avoir un reflet de cette tension artérielle sans piqure grâce à nos ingénieurs au moyen des tensiomètres manuels ou électroniques. Et vous pourrez lire plus tard dans cet article « l’histoire du tensiomètre« . C’est un reflet, ce n’est pas la tension exacte car pour la mesure réelle de la tension artérielle, il faut rentrer dans l’artère (piqure puis cathéter dans l’aorte). Vous convenez avec moi que c’est compliqué et même parfois dangereux, cela ne se fait que dans des services d’hospitalisation notamment en réanimation pour certains patients.

Parlons de l’hypertension artérielle proprement dite

 

Qu’est ce qui s’est passé par la suite? Il faut savoir que la médecine est évolutive. La plupart des découvertes est basée sur le fait que certains chercheurs ont constaté quelque chose et ils ont essayé de comprendre.

Il y a de cela quelques années, plusieurs scientifiques se sont rendus compte que beaucoup de personnes mouraient de crise cardiaque, d’AVC, de maladies du rein … A l’époque, on croyait que ces maladies étaient juste dues à l’âge mais pas forcément à des facteurs précis. Ils se sont posés la question : quel est le facteur commun à ces personnes? C’est ainsi qu’ils se sont rendus compte au fil des études qu’en fait, plus la tension artérielle est élevée chez une personne, plus cette personne faisait des maladies cardiovasculaires et en mourait même. Etude de Framingham dans les années 1950. Après cela qu’est venue la notion de « tension artérielle normale » et « d’hypertension artérielle ». Lorsque votre tension artérielle est normale, vous faites très peu de maladies du coeur et des vaisseaux.

 

Mais plus votre tension augmente, et plus vous risquez de faire un AVC, une crise cardiaque ou une maladie du rein. 

via GIPHY

Ces différents concepts ont été confirmés et validés par de nombreuses et grandes études dans le monde. Non seulement cela a été confirmé mais l’on sait depuis de nombreuses années comment l’hypertension agit pour créer ces maladies. Voilà pourquoi on appelle l’hypertension un facteur de risque cardio-vasculaire. On en a la preuve statistique mais également la preuve par le mécanisme.


Hypertension artérielle = élévation de la Tension artérielle

Quels chiffres pour parler d’hypertension?

OK nous savons maintenant que l’hypertension artérielle crée des maladies cardiovasculaires. Maintenant, il restait un facteur, c’était de définir des chiffres. Car je l’ai dit plus haut, la tension artérielle se mesure avec un tensiomètre. Au travers de nombreuses études, les scientifiques se sont rendus compte que lorsque la tension artérielle dépassait 140/90 cm Hg (centimètres de mercure) au repos, le risque d’être malade du coeur et des vaisseaux augmentait réellement. Bien sûr, il faut prendre la tension dans de bonnes conditions (nous en reparlerons).


hypertension-chiffres-tensiometre

140/90 = 14/9 ( c’est juste l’unité de mesure qui change millimètres de mercure pour le 1er et centimètres de mercure pour le 2ème).

Voilà pourquoi, on a défini cette valeur cible que nous utilisons aujourd’hui en pratique. Vous l’avez sûrement entendu en consultation. Mais sachez que c’est un chiffre toujours en discussion, les études continuent. Récemment les américains ont donné une limite plus basse de 130/80 donc aux USA si vous avez 132/82 vous êtes considéré comme hypertendu! Mais pour les sociétés savantes européennes auxquelles la plupart de nos cardiologues en Afrique francophone sont alignés, la limite c’est toujours 140/90 au repos.

Certaines personnes se posent la question des chiffres de la tension par rapport à l’âge, nous le verrons un peu plus tard dans « quelles normes pour la tension artérielle?« 

Mais bien sûr, il y a d’autres paramètres pour poser le diagnostic d’hypertension artérielle, nous y reviendrons (lire : comment sait on qu’on a l’hypertension?)

Voilà pour cette partie 1. Dans la 2ème partie, nous verrons à quoi correspond le 1er et le 2e chiffre et quel est l’impact de l’élévation de la tension artérielle sur l’organisme.

Dr Kana Babaka

Cardiologue

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Partager

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :