fbpx
Partager

Aujourd’hui, nous débutons cette série d’articles en parlant des palpitations.

Il y a de cela quelques semaines, je débutais la rubrique « Docteur j’ai une question« . C’est une rubrique que je veux construire avec vous : patients et accompagnants. Si vous avez une question pour mieux comprendre une maladie cardio-vasculaire ou comprendre peut-être un protocole de traitement que vous a donné votre cardiologue, posez juste-la moi. Et j’y répondrai sous forme écrite ou vidéo. Pour cela, écrivez un mail à docteur@cardiomedia.fr ou laissez un commentaire sur notre page Facebook CardioMedia.

Tout le monde a déjà ressenti, au moins une fois des palpitations. C’est d’ailleurs, l’un des motifs de consultation le plus fréquent. Il est impossible dans un seul article de faire le tour des palpitations. Je vais donc juste répondre à une question qui m’a été posée sur Facebook par une personne qui s’en inquiétait.

 

 

D’abord, c’est quoi des palpitations?

 

C’est une sensation anormale que peut ressentir une personne de « sentir ses battements cardiaques« . Ils peuvent être ressentis comme « plus forts » ou « plus rapides« . Ces sensations surviennent en général de temps en temps. La plupart du temps, elles ne sont pas douloureuses mais elles inquiètent le patient et c’est tout à fait normal. Certaines fois, elles surviennent aussi de manière plus soutenue et peuvent s ‘accompagner de douleurs à la poitrine.

 

« Docteur, je sens mon coeur battre« 

 

via GIPHY

 

 

Que devez-vous faire si vous avez des palpitations?

 

 

A votre niveau

Dans un premier temps, arrêtez ou diminuez considérablement les excitants : alcool, café, thé… Eh oui, le thé contient de la théïne qui est aussi un excitant. Si vous en consommiez beaucoup, diminuez voire arrêtez pour un temps.

Si vous êtes en situation de stress où vous dormez peu, améliorez votre hygiène de vie si vous le pouvez. Dormez mieux, mangez moins épicé, moins acide, dînez plus tôt …

Si cela persiste, consultez votre médecin ou votre cardiologue. Il vous examinera pour rechercher des signes pouvant évoquer certaines maladies.

Si vous avez un facteur de risque cardio-vasculaire (HTA, diabète…) ou une maladie quelconque (AVC, maladie cardiaque, lupus, VIH …), consultez votre médecin au plus tôt. Ne « trainez pas » avec ces palpitations car ça peut être le signe de quelque choses de grave.

 

 

Au niveau médical

 

En général, votre médecin après vous avoir examiné demandera des examens complémentaires. Parfois, il pourrait ne rien demander comme examen s’il ne trouve rien d’inquiétant ou que la cause est évidente.

Il vous demandera une prise de sang pour vérifier si vous êtes anémié, pour rechercher des problèmes ioniques (magnésium, calcium …) et d’autres examens selon ce à quoi il pense.

 

Au niveau cardiologique, nous demandons en général 2 examens :

 

  • L’électrocardiogramme ou ECG qui permet d’enregistrer l’activité électrique du coeur. Il nous donne un aperçu de ce qui se passe au niveau cardiaque.

  • Le Holter ECG : c’est l’enregistrement de l’ECG sur 24 heures. Car le souci des palpitations, c’est que quand vous venez consulter en général, vous ne les ressentez pas chez le médecin. Cet examen va enregistrer le rythme de votre coeur sur toute la journée. Parfois il est insuffisant, car si vous n’avez pas ressenti de palpitations sur toute la journée, l’examen pourra être normal. Il arrive alors que votre cardiologue répète cet examen.

 

NB. Vous pouvez ne pas ressentir de palpitations mais l’appareil peut enregistrer certaines anomalies.

 

 

Au terme de cela, votre médecin vous dira ce qu’il en est réellement de vos palpitations. Est ce qu’elles sont graves? Est ce qu’elles sont bénignes? Et il vous prescrira un traitement si nécessaire.

 

 

A quoi sont dues les palpitations?

 

Les causes sont nombreuses. La plupart du temps, les palpitations sont bénignes. Ca veut dire qu’elles ne sont pas graves. Elles peuvent être liées :

 

  • Abus d’excitants : café, thé, alcool …
  • Stress – Fatigue générale
  • Reflux gastro-oesophagien ( si vous avez des remontées d’acide dans l’oesophage)
  • Manque de calcium, de magnésium …

NB. L’abus d’alcool notamment lors d’une soirée peut entrainer un réel trouble du rythme cardiaque pouvant nécessiter un traitement. Donc, n’hésitez pas à consulter si vous avez des palpitations qui persistent après une soirée!

D’autres causes sont plus sérieuses comme :

 

  • Troubles du rythme ou arythmies qui peuvent survenir à tout étage du coeur. Les plus connues sont : la fibrillation atriale (qui entraîne des AVC si elle n’est pas bien traitée), la maladie de Bouveret surtout chez les jeunes femmes…
  • Certaines arythmies peuvent être mortelles lorsqu’elles surviennent au niveau des ventricules
  • L’hyperthyroidie qui entraine des troubles du rythme

Le seul moyen pour vous d’être fixé, c’est de consulter un médecin voire un cardiologue en fonction de l’organisation du système de santé du pays où vous êtes …

Bien sûr, il y a de nombreuses causes et la liste ici n’est pas exhaustive.

 

 

En résumé

 

 

Docteur j’ai des palpitations, que dois-je faire?

 

  • Tout d’abord, arrêtez les excitants ou diminuez les fortement si vous ne pouvez pas faire mieux. Si vous avez un problème de reflux gastrique, évitez les épices, les boissons gazeuses, les aliments acides et prenez votre traitement classique.

 

  • Si cela persiste, consultez un médecin qui vous examinera, prescrira des examens complémentaires et pourra vous dire si cela est grave ou pas. Il vous donnera le traitement qu’il faut. Si vous avez une maladie quelconque, si vous êtes hypertendu ou diabétique, si vous fumez, consultez au plus tôt. Cela peut être le signe d’une arythmie qu’il faudra bien prendre en charge au plus tôt pour éviter les complications.

Voilà pour aujourd’hui. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

Dr Kana Babaka

Cardiologue – Fondatrice de CardioMédia

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Partager

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :