fbpx
Partager

Bonjour à tous. Aujourd’hui, nous parlerons des signes de l’HTA. Dans nos derniers articles, nous avions parlé de l’hypertension artérielle en tant que facteur de risque cardiovasculaire. Mais on ne peut pas parler d’HTA sans parler également de « comment peut se manifester une hausse de la tension artérielle« .

En tant que médecins, il nous est arrivé à tous au moins une fois d’avoir un patient avec une tension très élevée et qui nous regarde avec étonnement lorsque nous lui annonçons le chiffre. Car dit-il « je ne ressens rien« . Je me souviens une fois d’un patient qui était à 22/12 cm Hg pour sa tension artérielle. Pour lui, ce que je disais n’était pas réel, il persistait à penser qu’on lui disait qu’il avait de l’HTA alors que d’après lui, il n’avait rien car il ne ressentait rien …


« Je n’ai rien car je ne ressens rien! »


Signes ou pas de signes?

 


via GIPHY


Pas de signes le plus souvent

Le plus souvent, l’HTA est asymptomatique. Cela veut dire que la plupart des personnes qui ont une hypertension ne ressentent rien du tout. On leur découvre l’hypertension au cours d’un examen de routine : une visite médicale, une prise de TA à la pharmacie… Et hop, la personne constate que sa tension est élevée. Bien sûr, cette seule mesure ne suffit pas pour poser le diagnostic d’HTA. Nous reviendrons un peu plus tard sur les conditions de mesure de la tension artérielle ainsi que sur « comment est-on diagnostiqué hypertendu?« 


Donc le plus souvent, l’hypertension existe bel et bien mais l’hypertendu ne ressent rien.

Dans une étude publiée sur l’HTA chez les sujets âgés en population sénégalaise, seulement 25% se plaignait de maux de tête.



Parfois, des signes …

 

En effet parfois, il y a des signes. Ces signes ne sont pas spécifiques et même sur le plan scientifique, la relation entre HTA et ces signes est difficile à valider. Les signes dépendent de la sensibilité de l’individu. Il arrive que certaines personnes se sentent très mal, dès qu’elles sont à 16 de tension. D’autres à 22, ne ressentent rien du tout.

Les signes le plus souvent rapportés sont :


  • Les maux de tête : ça varie beaucoup. Le plus souvent, c’est le matin. Parfois ils cèdent avec du paracétamol ou de l’aspirine; parfois les médicaments ne marchent pas. Les maux de tête ont tendance à toucher la partie arrière de la tête et sont pulsatiles (c’est comme si vous ressentiez les battements de votre coeur mais dans votre tête). Ce qui alerte souvent, c’est lorsque vous n’avez pas l’habitude d’avoir des maux de tête et soudain, ils apparaissent sans raison apparente.



  • Les bourdonnements d’oreille (=acouphènes). C’est un signe qui inquiète beaucoup et d’ailleurs beaucoup de patients viennent consulter d’eux-même lorsque leurs oreilles sifflent. Bien sûr ce n’est pas spécifique à la tension, il y a beaucoup de causes pouvant expliquer les sifflements d’oreille. Dans le cadre de l’HTA, ils touchent les 2 oreilles.



  • La fatigabilité anormale. La personne commence à se sentir très fatiguée.



  • Autres signes : les vertiges, le flou visuel (vous voyez flou), parfois les saignements de nez (épistaxis), l’insomnie …


En résumé, si vous avez des maux de tête qui apparaissent brutalement et que vous vous sentez soudain très fatigué en quelques jours ou que vos oreilles sifflent, pensez à faire prendre votre tension artérielle.

Les signes sont appelés sur le plan scientifique les signes de Dieulafoy (c’est le nom de celui qui les a décrits la 1ère fois).

 


En bref

Voilà en résumé pour les signes de l’HTA. Le plus souvent, votre tension peut être élevée mais vous ne ressentez rien. Mais il arrive parfois que vous sentiez des maux de tête, des vertiges ou des bourdonnements d’oreille…


consequences-hypertension


Ya t’il un risque?

 

Oui bien sûr! Car même si vous ne ressentez rien et que votre tension est élevée, cela ne veut pas dire que votre organisme n’en ressent pas les conséquences. C’est même pire car si vous avez des signes, cela vous alerte et vous pourrez mieux vous soigner. Mais ne rien ressentir, vous expose directement à des complications vu que vous n’avez pas l’occasion de vous soigner. Si vous avez une alarme incendie qui se déclenche dans votre maison, vous savez qu’il y a du feu et vous pouvez rapidement chercher la source et l’éteindre.

De manière générale, il est conseillé que vous preniez votre tension artérielle régulièrement à partir de 30 ans.

Cela surtout si vous avez des personnes hypertendues dans la famille, que vous fumez, que vous avez du diabète ou des problèmes de cholestérol … Au moins une fois/an, vous pouvez aller chez le médecin pour mesurer votre tension. Ou si vous avez un tensiomètre à la maison, vous pouvez le faire également.

Voilà pour aujourd’hui. Je vous retrouve demain pour parler du diagnostic de l’hypertension artérielle.

Dr Kana Babaka

Cardiologue

Fond photo créé par pch.vector – fr.freepik.com

 

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Partager

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Ce contenu est protégé !!
%d blogueurs aiment cette page :

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :